Recevoir le sacrement des malades

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le sacrement de l'Onction des malades a pour but, de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d'une maladie grave ou de la vieillesse, et de lui apporter réconfort, paix et courage.

 

Le sacrement des malades

Si la foi en Jésus Christ ne peut les regarder en face, elle est vaine. Et pourtant celles-ci restent la plus grande question qui est posée à chacun de nous. Souffrance et mort sont-elles la destruction de la vie ou un « passage » vers la Vie Nouvelle ? Seuls nos frères qui les affrontent dans leur chair peuvent nous annoncer ce chemin qui fut ouvert par Jésus lui-même. Il est bon que l'Eglise ait ainsi les sacrements des malades. Le rituel romain, en effet, parle non pas d'un sacrement, mais de plusieurs sacrements pour les malades. Et il en énumère trois :

  •     la communion des malades,
  •     l'onction des malades,
  •     le viatique

 

La communion aux malades
Porter la communion aux malades est une des manières les plus riches de leur manifester qu'on les considère bien comme des membres à part entière de la communauté. Selon l'antique tradition de l'Eglise. les chrétiens eux-mêmes doivent avoir ce souci.
Telle est à l'origine, la raison première pour laquelle est conservée une part de l'eucharistie à la fin de la messe.
Des équipes de laïcs spécialement formés pour accomplir ce ministère. En rendant d’abord visite aux malades, ils peuvent proposer la communion.

L'onction des malades
L'onction des malades est un sacrement qui a pour but d'aider ceux qui sont gravement malades à vivre leur situation en leur offrant la force et le réconfort du Ressuscité.
Le sacrement des malades est à offrir aux personnes atteintes d'une grave maladie ou qui vont subir une importante opération chirurgicale. Les personnes âgées qui sentent leurs forces diminuer, peuvent aussi demander à le recevoir.
Ce sacrement peut être demandé par le malade lui-même, par ses proches ou par la communauté. Il peut être célébré à domicile. 

Le viatique
Un «viatique», en français, c'est la provision donnée à quelqu'un pour lui permettre d'accomplir la longue route d'un voyage. Au Moyen Age, c'était l'argent remis à un religieux pour faire face aux dépenses occasionnées par un déplacement d'une abbaye à une autre. De là est venue la coutume de dire, lorsqu'on portait la communion à un mourant, qu'il allait recevoir l'eucharistie « en viatique ». L'image est belle. La mort n'est pas la fin d'une vie, mais un départ pour le vrai voyage.

 

" Frère, reçois pour provision de route le Corps du Christ. Qu'il te garde de tout mal et te conduise à la vie éternelle pour les siècles des siècles. Amen." (Formule du rituel)

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+